Le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde

L'ojectif de ces serviteurs est d'apprendre aux gens du pays de servir

**

Ces hommes et ces femmes de bonne volonté doivent être soumis à un entraînement intensif

Alice Ann Bailey

**

**

**

**


Liens Alice Bailey

Maitre DK, Maitre Tibétain

La vie après la mort

La fermeture de la porte du mal


Liens livre d'Urantia

Les révélations du livre d'Urantia

La vie de Jésus

YouTube L'ame après la mort


La haine n'est pas arrêté par la haine - la haine est arrêté par l'amour

wesak 2017Traité sur les Sept Rayons: "Psychologie Esotérique Vol. 2". Page 679 Alice A Bailey, Djwhal Khul, Maitre DK

d. Règles du Processus

Telle est la tâche qui confronte le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde. Quelle doit être le processus immédiat ? Le processus suivant est suggéré. Les détails de son application varieront de temps à autre dans les diverses contrées. Les hommes et les femmes de bonne volonté qui acceptent d'écouter, de réfléchir et de travailler doivent être trouvés et contactés dans chaque pays. Ces hommes et ces femmes de bonne volonté doivent être soumis à un entraînement intensif. Cela doit être effectué au moyen de brochures imprimées, de contacts personnels et par correspondance ; au moyen de conférences et de discussions et finalement, si possible, au moyen de quelque périodique qui sera littéralement l'organe du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde. Il transmettra des informations relatives [15@680] aux activités qui stimulent la bonne volonté, la compréhension internationale, l'éducation dans le monde et les réalisations scientifiques.

A l'expiration de cette période, il devrait y avoir un nombre assez grand de gens conscients de ces principes et de l'opportunité offerte pour qu'ils puissent commencer à exercer une influence bien déterminée sur la conscience publique. De cette façon, l'établissement de rapports avec la partie vraiment intelligente de l'humanité s'accomplira avec une rapidité croissante. L'éducation de ces penseurs doit être poursuivie par le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde conformément aux règles suivantes :

1. Aucun mot ne doit être dit ou écrit qui puisse être considéré comme manifestant une prise de parti ou une attaque à l'égard d'un dirigeant, d'une forme de gouvernement ou d'une activité nationale. "La haine n'est pas arrêtée par la haine ; la haine est arrêtée par l'amour."

2. Rien ne doit être publié par des brochures, des journaux, des circulaires ou des lettres qui puisse susciter l'antagonisme de la part de gouvernements, de partis politiques, d'experts économiques ou d'organisations religieuses. Ne doivent être exprimés que des principes d'application générale ; aucune prise de parti ne doit être tolérée.

3. Aucune race, aucune nation ne doit être considérée (soit verbalement soit par écrit) comme ayant essentiellement une plus grande importance que d'autres races ou d'autres nations. L'accent doit être mis sur l'humanité considérée comme un tout. Et cependant ceux qui pensent différemment ne doivent pas être les objets d'attaques. Les haines raciales, les différences religieuses, les ambitions nationales doivent être ignorées par ce troisième groupe d'équilibre, le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde.

4. Les Membres du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde ne doivent jamais s'identifier à aucune propagande politique, religieuse ou sociale. Une semblable propagande a des effets séparatifs ; elle alimente les divisions et [15@681] les haines. Certains Serviteurs du Monde et certains hommes de bonne volonté peuvent être eux- mêmes membres d'organisations politiques, religieuses ou autres, engagées dans des activités dont la nature provoque des divisions. Cela peut se produire du fait de tendances passées ou par une discipline nationale imposée, par l'hérédité ou par la force des circonstances. Quand des hommes de bonne volonté se trouvent dans une situation semblable, ils peuvent s'abstenir de fomenter la haine et de prendre une part active à une propagande agressive ; ils peuvent considérer leur position comme leur permettant, dans des conditions difficiles, de promouvoir le thème de la fraternité en vivant dans un esprit fraternel et d'exprimer la compréhension et l'amour.

5. Des Groupes de Service doivent être organisés assidûment dans tous les pays. Il en existe déjà un certain nombre. Leurs objectifs sont les suivants :

a. Apprendre aux gens du pays où se trouvent ces Groupes à servir, à savoir produire des efforts avec bonté et à agir sans esprit d'agression. Une innocuité positive sera inculquée, ce qui n'exclut nullement une activité intense et intelligente, ainsi que la diffusion des idéaux qui conduisent à une mutuelle compréhension et finalement à l'unité, la paix et l'abondance.

b. Pourvoir chaque pays et finalement chaque ville d'un bureau central où seraient disponibles des informations relatives aux activités des hommes et des femmes de bonne volonté à travers le monde et à des organisations, groupements et partis qui travaillent suivant les principes de la compréhension internationale, de la coopération réciproque, de l'unité religieuse et de l'interdépendance économique. Ainsi, bien des personnes trouveront ceux qui coopéreront avec elles dans leur entreprise particulière de promouvoir la paix du monde. Ce qui s'accomplit suivant ces principes dans le monde aujourd'hui peut ainsi [15@682] être synthétisé et étudié.


c. Mettre en rapport les membres du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde et leurs associés au moyen de la similitude d'idée et de vision, de façon que dans chaque pays et chaque ville importante les Serviteurs du Monde puissent trouver ceux dont les buts sont les mêmes que les leurs et qui sont consacrés au même service et aux mêmes activités. On enseignera le même langage de fraternité et de bonté, et on promouvra de cette façon une confiance réciproque et un esprit d'optimisme.

d. Relever et étudier le travail et les idéaux de tous les groupes qui affirment avoir un programme international tendant à résoudre les différences dans le monde et les querelles nationales, à travailler pour une meilleure compréhension entre les races et à mettre fin aux distinctions religieuses et aux guerres de classes. On fera une étude de leurs techniques et de leurs méthodes de travail. Lorsque l'on constatera que ces groupes poursuivent des buts qui sont vraiment spirituels et conduisent à l'harmonie, qu'ils travaillent vraiment à réduire les différences et qu'ils sont placés sous la direction d'hommes de bonne volonté, alors on leur proposera de coopérer avec eux. De tels groupes existent à l'heure actuelle.